L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

La démarche MAIA

La démarche MAIA vise à améliorer le fonctionnement des réseaux de partenaires (sanitaires, sociaux et médico-sociaux) intervenants auprès des personnes âgées et déjà présents sur le territoire, selon 3 mécanismes :

La concertation

Elle permet de décloisonner les différents secteurs et de construire un projet commun entre tous les acteurs, décideurs, financeurs et responsables des services d’aide et de soins. Grâce à la concertation, des espaces collaboratifs co-existent : la table stratégique et les tables tactiques.

L'intégration des services

Il s'agit de fournir, à tout endroit du territoire, une réponse harmonisée et adaptée aux besoins des usagers, en les orientant vers les ressources adéquates par l'intégration de l'ensemble des guichets d’accueil et d'orientation du territoire. Cette organisation est notamment permise par la démarche de concertation.

La gestion de cas

Pour les personnes âgées en situation complexe, un suivi intensif au long cours (y compris pendant les périodes d'hospitalisation) est mis en œuvre par un gestionnaire de cas (c'est là une nouvelle compétence professionnelle). Le gestionnaire de cas est sollicité uniquement par les professionnels (aucune saisie directe par les personnes en demande).